Le CEPEL

Présentation

Le Centre d’Études Politiques de l’Europe Latine (CEPEL) est le seul laboratoire de science politique du sud-est de la France. Cette unité mixte de recherche du CNRS (UMR 5112) est hébergée par l’Université de Montpellier.

Ses travaux portent sur l’analyse comparée de la transformation des modes de gouvernement des démocraties. Originellement centrée sur l’aire géographique de l’Europe du Sud, le CEPEL a étendu l’aire de ces compétences au « grand sud » et à l’Amérique de nord.

Les thématiques de recherche pour la période 2015-2019 sont :

  • la recomposition de la gouvernance démocratique;
  • les transformations des comportements citoyens ;
  • la santé publique et le développement durable : nouveaux enjeux de gouvernement.

Son équipe comprend : 4 chercheurs CNRS, 13 enseignants-chercheurs, 4 personnels administratifs et 15 doctorants. Elle est dirigée par William Genieys, directeur de recherche CNRS, prix d’excellence en science politique de la Fondation M. Dogan AFSP (2013).

Le CEPEL est laboratoire de soutien au Master Recherche bilingue « Comparative Politics and Public Policy » au sein de la faculté de droit et de science politique de l’Université de Montpellier. Il a ainsi formé 28 docteurs en science politique de plusieurs nationalités durant les 5 dernières années.

Historique

Le CEPEL a été fondé en 1983 sous l’impulsion de M. Paul ALLIES en tant que « Centre comparatif des politiques publiques et des espaces locaux ». En 1999, M. Jean-Pierre GAUDIN a pris la succession de M. Paul ALLIES et en 2001 le CEPEL est devenu le « Centre d’Études Politiques de l’Europe Latine » pour signifier son rapport privilégié avec les objets et réseaux académiques des pays d’Europe du sud. Il a ensuite été dirigé par M. Louis ASSIER-ANDRIEU (2002-2003) et M. Hubert PERES (depuis 2003). Le contrat quinquennal 2015-2019 coïncidera avec la prise de responsabilité de la direction du laboratoire par M. William GENIEYS. Depuis ses origines, l’unité s’inscrit principalement dans le champ de la science politique et est rattachée à la section 40 du comité national du CNRS. Le CEPEL a demandé et obtenu en 2016 un rattachement à la section 36 (Sociologie et science du droit) du CNRS.

Biographies et actions menées lors des mandats de direction :

Accueil des chercheurs

Le CEPEL propose des services afin d’accueillir les chercheurs extérieurs:

  • Accès à la bibliothèque de recherche
  • Mise à disposition d’un bureau
  • Accès au Wifi

La période d’accueil peut s’étendre de 1 mois à 1 an. Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à envoyer votre demande par Courriel à notre chargée de communication.

La bibliothèque

La bibliothèque du CEPEL-Science Politique renferme un fonds documentaire de près de cinq mille livres sur toute l’étendue du domaine, trente-six périodiques français et étrangers (américains, espagnols, italiens et lusophones) et plus de cinq-cents travaux de deuxième et troisième cycles. La consultation sur place est ouverte aux doctorants, chercheurs et enseignants-chercheurs. Le catalogue des ouvrages est disponible sur demande par courriel à notre chargée de communication. Les usagers ont la possibilité de procéder au branchement d’ordinateurs portables et disposent également d’un accès à la WIFI.

Le CEPEL héberge la revue de science politique Pôle Sud, revue créée en 1994, qui vise à constituer un outil de structuration et de mobilisation d’un milieu scientifique, associant à la fois l’immersion locale de politistes et la concrétisation d’un réseau national, international et transdisciplinaire. Cette politique éditoriale ambitieuse a été couronnée par l’intégration de Pôle Sud dans les deux plus prestigieuses bases de revues scientifiques francophones en ligne, à savoir Persée et Cairn.

Organigramme et plaquette de présentation

INTRANET