David GOUARD

IMG_2209

Courriel

CV

tel : + 33 (0)4 34 43 28 53

Parcours professionnel

2014-2015 : PRCE (Professeur Certifié) à l’Université de Montpellier.
2013-2014 : Post-doctorant à l’Institut des Sciences sociales du Politique (UMR 7220), Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense
2009-2013 : ATER en science politique à l’Université Montpellier 1.
2007-2009 : Enseignant certifié en sciences économiques et sociales. Académie de Bourgogne.

Diplômes

2006-2011 : Doctorat de Science Politique de l’Université Montpellier 1, sous la direction de Jean-Yves Dormagen (soutenu le 8 décembre 2011). Mention très honorable avec les félicitations du jury.

Prix, distinctions et Coordination ou participation à des projets de recherche

Prix de thèse de l’Université Montpellier 1 en 2012 et 2nd Prix de thèse du Conseil Général du Val-de-Marne en 2013.
Coorganisateur de la section thématique « Investiguer le bureau de vote. Réflexions épistémologiques et mutualisation des expériences de terrains », 22 au 24 juin 2015, XIIIè congrès de l’Association Française de Science Politique, IEP Aix-en-Provence.
Coorganisateur des Journées d’études « Les élections municipales de mars 2014. Retour sur enquête », 9 et 10 avril 2015, en partenariat avec TEPSIS, CESSP, TRIANGLE, CEPEL, IRISSO, ERMES.

Responsabilités administratives, recherche et valorisation

Sociologie politique : politisation, (dés)affiliation sociale et politique, rapport au territoire.

Sociologie électorale : participation électorale et abstention, évolutions électorales dans l’ancienne banlieue rouge, approche statistique des comportements électoraux.

Méthodes d’enquête : approche monographique, ethnographie, questionnaire sortie d’urnes, analyse quantitative par régression.

Ouvrage le plus représentatif:

La banlieue rouge. Ceux qui restent et ce qui change, Collection Clair et Net, Éditions Le bord de l’eau, Lormont, janvier 2014.

Les 5 articles les plus représentatifs

« La participation électorale au prisme de la variable ethnique. Premiers résultats et agenda de recherche », Revue internationale de politique comparée, (article accepté, parution en 2015, co-écrit avec Julien Audemard).

« Les primaires citoyennes d’octobre 2011 : entre logique censitaire et influences partisanes locale », Revue française de science politique, volume 64, octobre 2014, pp.955-972 (co-écrit avec Julien Audemard).

« Le Front de gauche, modeste témoin de la vague bleue», numéro de Métropolitiques coordonné par Emmanuel Bellanger, Fabien Desage et Jean Rivière, avril 2014.

« Sociabilités générationnelles et légitimité politique alternative dans l’ancienne banlieue rouge », Lien social et politiques, n°71, printemps 2014, pp.71-87.

« Les recompositions contemporaines de l’affiliation au communisme en banlieue parisienne », in Emmanuel Bellanger et Julian Mischi (dir.), Les Territoires du communisme. Élus locaux, politique publique et sociabilité militante (des années 1920 à nos jours), Paris, Armand Colin, avril 2013, pp.205-221.