Jean JOANA

PORTRAIT 019

Courriel

Tél: +33 (0)4 34 43 28 40

Parcours professionnel

Depuis 2011 : Professeur des universités en science politique, Université Montpellier 1
2007 – 2011 : Professeur des universités en science politique, Université Montpellier 1
2001 – 2007 : Maître de conférences en science politique, Université Montpellier 1
1998 – 2001 : Chargé de Cours, Université Montpellier 1
1997 – 1998 : ATER en science politique, Université Montpellier 1
1994 – 1997 : Chargé de Cours, Université Montpellier 1
1993 – 1994 : ATER en science politique, Université Montpellier 1
1991 – 1993 : Allocataire-Moniteur en science politique, Université Montpellier 1[/gdlr_tab]

Diplômes

2007 : Admis au premier concours d’agrégation pour le recrutement de professeurs des universités en science politique (voie externe)
1997 : Docteur en Science Politique. Université Montpellier I (Mention « très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité »)
1990 : DEA de Science Politique, Université Montpellier 1[/gdlr_tab]

Prix, distinctions et Coordination ou participation à des projets de recherche

Participation à des projets de recherche :

– Projet “Diplomatic security : A comparative Perspective”, E. Cusumano (University of Leyden ), C. Kinsey (King’s College, Londres) resp. : Préparation d’un ouvrage collectif à paraître en 2016 (Stanford University Press).
– Projet GOSUD (GOverning SUstainable Democracies: Analyzing the Influence of Policy Elites in an Era of Austerity in France, the United Kingdom & the U.S.A ), Réponse à un appel d’offre ORA (Operational Research Area) de l’Agence Nationale de la Recherche et du Economic and Social Research Council, sous la responsabilité de W. Genieys (Université de Montpellier), en partenariat avec la London School of Economics, le King’s College (Londres) et Columbia University (New York). Projet déposé en janvier 2015.

Responsabilités administratives, recherche et valorisation

Responsabilité administrative :

2014 – aujourd’hui : Directeur du Département de Science Politique, Université de Montpellier
2011 à aujourd’hui : Membre du Conseil de Laboratoire du CEPEL (UMR 5112) : 2011 à aujourd’hui
2014-2015 : Responsable du séminaire interne du CEPEL

Recherche :

Direction de thèses :

Depuis 2013 : direction de la thèse de L. Borzillo « La coopération structurée permanente : impasse ou (et) tournant pour l’Europe de la Défense, financée par une bourse Frontenac, en co-tutelle avec F. Mérand (Université de Montréal).

Depuis 2014 : direction de la thèse de V. Larrieu « La régulation publique des sociétés militaires privées aux Etats-Unis et en France », financée par un contrat doctoral de l’Université de Montpellier.

Depuis le 1° février 2015 : direction de la thèse d’A. Manniez, « Les politiques de cyber-défense. Une étude comparée France/Etats-Unis », financée par une convention CIFFRE ANRT/société Qwant (Paris).

Valorisation :

Intervention dans les médias (JDD, France Culture), conférences de valorisation (Alliance française de Toronto, Ministère des affaires étrangères du Commerce et du développement du Canada, Université d’Ottawa, IRSEM/ministère de la défense, IHEDN/ministère de la défense)

Interactions avec l’environnement

Membre du conseil Scientifique de l’Institut de Recherche Stratégique de l’Ecole Militaire (depuis 2014).

Expert pour l’AERES, la fondation de la Maison des Sciences de l’Homme (programme Fernand Braudel-IFER), la DAS InSHS/DGA, le HCERES,

Peer reviewing pour les revues : Pôle Sud, Cultures et Conflits, Les Champs de Mars, Critique internationale, Gouvernement et Action Publique, Economie Rurale et Urbaine, Public Administration.

Invitations : Université d’Ottawa, Université de Montréal, ENSTA Bretagne, CERI (Paris).

Les 5 ouvrages les plus représentatifs

Pratiques politiques des députés français au XIX° siècle. Du dilettante au spécialiste, Paris, L’Harmattan, 1999.

Les commissaires européens : technocrates, diplomates ou politiques ?, Paris, Presses de Science-Po, 2002 (avec Andy Smith).

« Professionnalisation et politiques de reconversion : une comparaison européenne (Espagne, France, Grande – Bretagne) », Les Documents du C2SD, 2002, 241 p. (avec C. Famechon-Koudjil, W. Genieys, A. Smith)

« Professionnalisation des armées et gestion de la ressource humaine. Politiques et acteurs en Europe », Les documents du C2SD, 2005, (avec A. Smith).

Les armées contemporaines, Presses de Sciences Po, 2012.

Les 5 articles les plus représentatifs

« La “condition militaire“ : Inventions et réinventions d’une catégorie d’action publique » Revue Française de Science politique, vol. 52, n° 4, août 2002, pp. 449-467.

« Changing French Military Procurement Policy : The State, Industry and “Europe“ in the Case of the A400M », West European Politics, vol. 29, n° 1, janvier 2006, p. 70-89 (avec A. Smith).

« La démocratie face à ses militaires. Où en est l’analyse des relations civils-militaires ? », Revue Française de Sociologie, vol. 48, n° 1, 2007, p. 133-159.

« The varieties of liberal militarism: A typology», French Politics, vol. 12, (2), juin 2014, p. 177-191 (avec F. Mérand)

« Les sciences sociales face au combat », Tocqueville Review/Revue Tocqueville, 35 (2), 2014, p. 39-57.