Monsieur Amory Giraud a soutenu sa thèse « Penser le conservatisme à gauche : genèse, passé, actualité et continuités paradigmatiques d’une philosophie politique singulière » le mardi 14 décembre 2021 à 13h00.

Résumé : Depuis quelques années, une·nouvelle forme de pensée critique semble se faire jour du côté de la gauche intellectuelle en France, en Europe et jusqu’aux États-Unis. Majorita irement appuyés sur une base analytique de type marxiste, un certain nombre d’essayistes et de personnages publics tentent, travaux après travaux, discours après discours, d’élaborer une lecture du monde qui mobilise, à beaucoup d’égards, les caractéristiques d’une idéologie conservatrice. Pour tenter de comprendre et d’expliciter les mécanismes qui animent cet hypothétique « mouvement », mais aussi d’en retracer l’itinéraire historique et philosophique, nous nous appuierons sur de nombreux auteurs comme Charles Péguy, Simone Wei l, George Orwell, Michel Clouscard, Pier Paolo Pasolini, Régis Debray, Jaime Semprun, Christopher Lasch, Jean-Claude Michéa, Paul Ariès, Michel Onfray, Denis Collin, Alain Finkielkraut et bien d’autres encore. Même si la question de l’existence d’une gauche conservatrice sera le fil conducteur de notre étude, il s’agira également de réaliser l’exégèse de l’antilibéralisme conservateur que l’on opposera ici à l’antilibéralisme progressiste.

Summary : For a few years, a new critical thinking seems to appear on the side of intellectua l left in France, in Europe and, also, in the United-States of America. Mostly based on a marxist point of view, a lot of essayists and public figures try to elaborate an ana lysis of the world which, more or less, calls out the characteristics of a conservative ideology. Attempting to understand and to explain the mechanisms which make of this possible « movement » an operative one, and also to expose its historical and philosophical roots, we will use and quote many writers as Charles Péguy, Simone Weil, George Orwell, Michel Clouscard, Pler Paolo Pasolini, Régis Debray, Jaime Semprun, Christopher Lasch, Jean-Claude Mlchéa, Paul Ariès, Michel Onfray, Denis Collin, Alain Finkielkraut and many others. Even if the goal of our work will be the demonstration of the existence of a left conservative political philosophy, we will also realize an exegesis of the conservative illiberalism, here considered as the opposite of the progressive illiberalism.

Mots clefs : Conservatisme, Gauche, Antîlibéralisme, Socialisme, Marges politiques, Marxisme

Composition du jury :

  • M. Eric SAVARESE, Université de Montpellier, Directeur de thèse
  • M. Alexandre VIALA, Université de Montpellier, Co-directeur de thèse
  • M. Eric DESMONS, Université Paris XIII- Sorbonne Paris Nord, Rapporteur
  • M. Patrick TROUDE-CHASTENET, Université de Bordeaux, Rapporteur
  • M. Bruno DAUGERON, Université Paris V – Descartes, Examinateur
  • M. Alexandre DÉZÉ, Université de Montpellier, Examinateur