Courriel

Parcours professionnel

  • Depuis 2016 : Doctorat de science politique sous la direction de Eric Savarese (directeur) et Alexandre Dézé (co-encadrant) : « Penser le conservatisme à gauche : passé et actualité de la gauche critique antilibérale ».
  • 2014 : Stage au « Monde des livres » (rédaction d’articles et participation aux réunions de la rédaction).
  • 2013 : Stage aux « Rencontres de Pétrarque » en partenariat avec l’Université de Montpellier et France Culture (interviews de Joseph Zimet, Bernard Kouchner, Anne Nivat, Olivier Christen ; co-rédaction de dossiers thématiques publiés sur le site de France Culture : « Histoire(s) du terrorisme » et « Fiche de lecture de l’ouvrage Théorie du drone, de Grégoire Chamayou »).

Enseignements

  • 2019 : Chargé de Travaux Dirigés en Droit constitutionnel de la Vème République (CM: Eric Sales) et en Sociologie du Journalisme (CM: Antoine Guiral) / Université de Montpellier

Projet de thèse

Depuis quelques années, une nouvelle forme de pensée critique se fait jour du côté de la gauche intellectuelle en France, en Europe et jusqu’aux États-Unis. Appuyés sur une base analytique de type marxiste, un certain nombre d’essayistes et de personnages publics tentent, travaux après travaux, discours après discours, d’élaborer une lecture du monde qui mobilise, à beaucoup d’égards, les caractéristiques d’une idéologie conservatrice. Pour tenter de comprendre et d’expliciter les mécanismes qui animent ce mouvement, nous nous appuierons sur de nombreux auteurs comme Charles Péguy, Gilbert Keith Chesterton, Simone Weil, George Orwell, Cornelius Castoriadis, Jean Baudrillard, Jaime Semprun, Zygmunt Bauman, Christopher Lasch, Jean-Claude Michéa, Paul Ariès, Michel Clouscard, Régis Debray, Alain Finkielkraut et bien d’autres encore. Même si la question de l’existence d’une gauche conservatrice sera le fil conducteur de notre étude, il s’agira également de réaliser l’exégèse du courant de l’antilibéralisme conservateur que l’on opposera ici à l’antilibéralisme progressiste.

Diplômes

  • 2015 : Master II « Philosophie du droit et droit politique » / Université Paris-II Panthéon-Assas (Mémoire : « Du propos de quelques intellectuels sur l’identité de l’Europe ou de la multitude des opinions »).
  • 2014 : Master I « Science politique » / Université Paris-I Panthéon-Sorbonne (Mémoire : « Jean-Claude Michéa ou l’intransigeance antilibérale : inspirations, arguments et controverses »).
  • 2013 : Licence de science politique / Université Montpellier-I.
  • 2012 : DEUG de droit / Université Montpellier-I.

Les articles les plus représentatifs

Participation à des congrès