Courriel

Tél: +33 (0)4 34 43 28 58

Parcours professionnel

  • 2018 – : Participation à la Plate-forme d’observation des projets et stratégies urbaines (Montpellier).
  • 2017 – 2019 : Attaché temporaire d’enseignement recherche à l’Université de Montpellier.
  • 2014 – 2017: Thèse de Science Politique. Sujet : Étude comparée du vote Front National dans le Sud-Est et le Nord de la France.

Résumé de thèse

Régulièrement considérés comme le terreau du Front national, les espaces périurbains sont en France passés de la lumière à l’ombre. Voulant dépasser cette labellisation ordinaire et stigmatisante, cette thèse se propose d’étudier dans le détail le vote Front national dans le monde périurbain. À partir de quatre villes situées dans le Pas-de-Calais et les Bouches-du-Rhône et par un travail comparatif sont étudiées les sociologies des électeurs du Front national. À cette étude sociologique s’adjoint la volonté d’expliquer pourquoi certains espaces périurbains semblent créer un vote que certains qualifient de repli. Les différentes méthodes utilisées permettent de montrer que dans les espaces périurbains comme ailleurs, le vote Front national n’est pas une évidence, mais le résultat de trajectoires sociales, résidentielles et idéologiques particulières. Le vote FN présente par ailleurs un visage différent, voire contradictoire, dans le département du Pas-de-Calais ainsi que dans celui des Bouches-du-Rhône, et s’oppose ainsi un électorat populaire septentrional à un électorat plus aisé dans les départements méditerranéens.

Articles dans des revues à comité de lecture

  • À paraître : Huc Arnaud, « FN du Nord contre FN du Sud ? Analyse socio-géographique des électorats Le Pen en 2017 », Revue Français de Science politique, à paraître en avril 2019.
  • À paraître : Huc Arnaud, Négrier Emmanuel, « L’Occitanie à l’épreuve des cultures politiques » (titre provisoire), Pôle Sud, 2019/1, no. 50.
  • Huc Arnaud, « Autour de deux ouvrages traitant du vote FN dans une perspective localisée : Violaine Girard, Le vote FN au village, et Christèle Marchand-Lagier, Le vote FN », « Lectures », Pôle Sud, 2018/2, no. 49, p. 122-125.
  • Huc Arnaud et al., « Deux régions politiques en une ? Les élections 2017 en Occitanie », Pôle Sud 2018/1, no. 48, p. 113-135.
  • Huc Arnaud, Négrier Emmanuel, « LE FRONT NATIONAL, DE BIAIS… Autour de trois ouvrages traitant autrement du phénomène frontiste : Nicolas Lebourg, Lettre aux Français qui croient que 5 ans d’extrême droite remettraient la France debout, Paris, Les Échappés, 2016, 132 p. Thierry Beinstinge, Faux nègres, Paris, Fayard, 2014, 422 p. René Escudié, Chronique des Journées de la Honte, Tome 1 & 2, Bookelis ; 2015, 1242 p. », « Lectures », Pôle Sud, 2016/2, no.45, p. 155-170.
  • Huc Arnaud, « André Donzel, LE NOUVEL ESPRIT DE MARSEILLE, Paris, L’Harmattan, Coll. « Questions Urbaines », 2014, 176 p. », « Lectures », Pôle Sud, 2016/1, no.44, p. 165-175.

Articles dans des ouvrages collectifs

  • À paraître : David Gouard, Arnaud Huc, Jean-Paul Volle, Stéphane Coursière, « De l’occitanisme à l’Occitanie : Territoires, électeurs et cultures politiques » (titre provisoire), dans Vincent Simoulin, Emmanuel Négrier, L’invention de l’Occitanie, (À paraitre fin 2020).

Communications dans des colloques

  • Huc Arnaud, « Les nouveaux élus locaux frontistes, des représentants « sur-politisés » pour repolitiser les assemblées locales ? – Étude comparée de deux élus municipaux Rassemblement Bleu Marine », Congrès AFSP 2017, ST36 – Le pouvoir local, entre politisation et dépolitisation, 2017, 12p.
  • Huc Arnaud, Smyrl Marc, “Suburban Populism – A French/American Comparison”, Congrès After Suburbia : Extended Urbanization and Life on the Planet’s Periphery, Toronto, 2017, 22p.

Diplômes

  • 2017 Thèse de Doctorat, soutenue le 13 décembre 2017 à l’Université de Montpellier (Jury : Emmanuel Négrier, Nonna Mayer, Florence Haegel, Alain Faure, Paul Alliès, Christophe Roux)
  • 2014 Master 2 Science Politique Comparative Politics and Public Policy à l’Université Montpellier I – Mention Très Bien
  • 2013 Master 1 Science Politique à l’Université Montpellier I
  • 2012 Licence Droit et Science Politique à l’Université Jean Moulin Lyon III
  • 2009 Baccalauréat Général filière Scientifique spécialisation Sciences de l’Ingénieur.

Prix, distinctions et Coordination ou participation à des projets de recherche

  • Prix 2015 du conseil Régional : Meilleur travail sur un sujet d’intérêt régional attribué pour le mémoire portant sur la sociologie du vote Front National dans la commune périurbaine de Frontignan.