Courriel

Parcours professionnel

  • Contrat Doctoral avec l’Université de Montpellier depuis Octobre 2015

Sujet de thèse

Cette thèse porte sur l’institutionnalisation des nouveaux partis contestataires anti-austérité en Europe du Sud au prisme de l’engagement militant.

Diplômes

  • 2015 : Master 2 de Recherche, mention science politique, spécialité Action Publique et Politique Comparées, à l’Université de Montpellier.
  • 2013 : Licence d’Histoire, parcours Relations Internationales et Sciences Sociales (HIRISS) à l’Université Montpellier 3.

Activité dans le cadre de la recherche

  • Co-organisation du séminaire 2019 du CEPEL portant sur l’actualité de la recherche en sciences sociales
  • Communication intitulée « Le rôle d’internet dans l’évolution des pratiques politiques de militants de Podemos », Quatorzième congrès de l’Association Française de Science Politique, Université de Montpellier, 10 juillet 2017
  • Communication intitulée « Les héritages du marxisme : quelle place dans Podemos ? », Séminaire Les nouveaux partis en Europe du Sud, Université de Paris 1 Sorbonne, 29 mai 2017
  • Communication intitulée  « Podemos : un répertoire d’action collective réinventé ? », Septième congrès triennal de l’Association Belge de Science Politique, Université catholique de Louvain, 4 avril 2017, publiée dans Benjamin Biard (dir.), L’Etat face à ses transformations, Academia-L’Harmattan, Louvain-la-Neuve, 2018
  • Communication intitulée « La communication politique des groupes d’extrême droite », Journée d’étude sur le thème de la politique municipale de Béziers, organisée à l’université Montpellier 3 Paul Valéry – 12 avril 2016