MONCADA M. - Photo-2

Courriel

Diplômes

  • 2012 – 2014 : Capacité en droit Université Paris 2.
  • 2010 – 2011 : Master 2 de science politique :
    • mention « Coopération internationale et ONG ».
    • Mémoire : « Juridicisation, judiciarisation et « cause lawyering » des associations soutenant les étrangers ».
    • Directeur : Thomas RIBÉMONT Université Paris 13.
  • 2009 – 2010 : Master 1 de science politique :
    • mention « Relations et échanges internationaux ».
    • Major de promotion.
    • Mémoire : « Al-Qaïda, de nouvelles formes de revendications et d’actions amenées à perdurer ? ».
    • Directeur : Kamal BAYRAMZADEH Université Paris 13.
  • 2007 – 2009 : Licences 2 et 3 de « Science politique » Université Lyon 2.
  • 2006 – 2007 : Licence 1 de « Sociologie » Université Grenoble 2.

Doctorat

  • Discipline d’inscription de la thèse : science politique.
  • Titre : L’homéostasie idéelle. Comprendre la stabilité de l’accès aux soins des étrangers irréguliers en France et aux États-Unis (1970-2016).
  • Établissement de soutenance : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Année de soutenance : 2019.
  • Durée de la thèse : 8 ans après le Master 2 (soit 7 ans de thèse).
  • Directeur de thèse : Patrick HASSENTEUFEL.
  • Membres du jury :
    • Virginie GUIRAUDON, Centre national de la recherche scientifique : [Présidente].
    • David AUBIN, Université catholique de Louvain (Belgique) : [Rapporteur].
    • Marc SMYRL, Université de Montpellier : [Rapporteur].
    • Stéphane BAHRAMI, Université de Versailles Saint-Quentin.
    • Lawrence D. BROWN, Université de Columbia (États-Unis).
    • Mention : non délivrée par l’établissement de soutenance.
    • Type de financement : aucun financement.

Enseignement

  • 2020 – 2021 : A.T.E.R. à mi-temps, Université de Montpellier :
    • Cours magistraux (63 heures éq. TD) :
      • Environnement et politiques, Master 1.
      • Grands classiques de la sociologie, Licence 3.
    • Travaux dirigés (45 heures) :
      • Grands classiques de la sociologie, Licence 3.
  • 2019 – 2020 : A.T.E.R. à temps plein, Université de Montpellier :
    • Cours magistraux (112,5 heures éq. TD) :
      • Action publique et gouvernance, Master 1.
      • Environnement et politiques, Master 1.
      • Grands classiques de la sociologie, Licence 3.
    • Travaux dirigés (83,5 heures) :
      • Sociologie politique des élites, Master 1.
      • Politiques de l’Union européenne, Licence 3.
  • 2018 – 2019 : A.T.E.R. à mi-temps, Université de Montpellier :
    • Cours magistraux (49,5 heures éq. TD) :
      • Grands classiques de la sociologie, Licence 3.
    • Travaux dirigés (45 heures) :
      • Grands classiques de la sociologie, Licence 3.
  • 2012 – 2015 : Doctorante vacataire, Université Paris 13 :
    • Cours magistraux (77 heures éq. TD) :
      • Science politique, Licence 3.
      • Politiques migratoires, Licence 2.
    • Travaux dirigés (250 heures) :
      • Politiques d’intégration européenne, Master 1.
      • Méthodologie de recherche, Master 1.
      • Science politique, Licence 2.
      • Préparation aux concours de la fonction publique, Licence 2.
      • Analyse des politiques publiques, Licence 1.

Activités scientifiques

Article en cours de publication dans une revue à comité de lecture

  • « Innovation parlementaire, entrepreneuriat et déserts médicaux en France », Politique et Sociétés (publication prévue pour le printemps 2021).

Articles en cours d’évaluation dans des revues à comité de lecture

  • « NVivo est-il utile pour une thèse de science politique ? Réflexivité sur les CAQDAS », Bulletin de Méthodologie Sociologique (soumise en décembre 2020).
  • « Policy feedback et santé des sans-papiers en France : réconcilier l’institutionnalisme historique et les équilibres ponctués », Gouvernement et Action Publique (soumise en avril 2021).

Participation à des colloques

  • (à venir) “Parliamentary Innovation, Entrepreneurship and Medical Deserts in France”, International Public Policy Association (Fifth International Conference on Public Policy), juillet 2021, Barcelone (Espagne).
  • (à venir) “Policy Feedback and Health of Undocumented Migrants in France: Should We Reconcile the Historical Institutionalism and the Punctuated Equilibrium Framework?”, International Public Policy Association (Fifth International Conference on Public Policy), juillet 2021, Barcelone (Espagne).
  • « Policy feedback, équilibres ponctués et groupes d’intérêt français : la santé des sans-papiers en jeu », journée d’étude intitulée « La santé des personnes migrantes. Entre politiques migratoires et politiques de santé », 5 février 2020, Sciences Po Paris (Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques – LIEPP), Paris.
  • « Groupes d’intérêt, culture et accès aux soins des étrangers irréguliers en France et aux États-Unis », Association Française de Sociologie, 27-30 août 2019, Aix-en-Provence.
  • (Discussion) Desmond KING et Patrick LE GALÈS (dir.), Reconfiguring European States in Crisis (Oxford University Press, 2017) : ouvrage présenté au séminaire général du CEPEL (Centre d’études politiques de l’Europe latine – UMR 5112 Université de Montpellier/CNRS) intitulé « Actualité de la recherche en sciences sociales », 1er juin 2018, Montpellier.
  • « Étrangers irréguliers en France : la socialisation du droit », Association Française de Sociologie, 29 juin – 2 juillet 2015, UVSQ, Guyancourt.
  • « L’accès aux soins de santé des étrangers irréguliers en France et aux États-Unis : un nouveau cadre des coalitions de cause ? », Colóquio Internacional Atores, coalizões de causa e a construção de problemas públicos: abordagens e métodos, 19 décembre 2014, Escola de Direito de São Paulo, São Paulo (Brésil).
  • « Dépistage, traitement, vaccination et régularisation des étrangers irréguliers en France et aux États-Unis : quels acteurs, quelles idées ? », journée d’étude du groupe Santé – Précarité, 5 juin 2014, École des hautes études en sciences sociales, Paris.
  • Care Access for Irregular Migrants” au colloque “Brokering Human Security: Access at times of heightened migration control”, 2-3 septembre 2013, CERI (Centre de recherches internationales – UMR 7050 Sciences Po Paris/CNRS), Paris.
  • « Être étudiant étranger en France » aux doctoriales de l’université Paris 3, 16 mars 2013, Paris.

Participation a des programmes de recherche

  • 2015 – 2018 : ingénieure d’études sur le projet ANR-DFG « RegMedProv » portant sur l’accès aux soins de santé primaire dans les territoires défavorisés (Allemagne, France, Angleterre et Suède). Salariée à mi-temps, sur trois ans, du centre national de la recherche scientifique.

Organisation de manifestations scientifiques

  • Coorganisatrice du séminaire général du CEPEL (Centre d’études politiques de l’Europe latine – UMR 5112 Université de Montpellier/CNRS) intitulé « Actualité de la recherche en sciences sociales » de 2018 à 2020 (2 ans).
  • Responsable scientifique avec Marc SMYRL de la section thématique n° 25 au congrès de l’Association Française de Science Politique, « Contrôle des dépenses de santé et sélection des instruments : une comparaison entre États membres de l’Union Européenne », 10‐12 juillet 2017, Montpellier.

Diffusion de la recherche

  • Présentation des résultats de ma thèse au « Projetpersonnel et professionnel » des étudiants de Licence 3 de science politique. Ce projet, intitulé « Les migrants : de l’exil à l’intégration », organisa une exposition photographique et une série d’interventions de SOS Méditerranée, la Cimade 34 et le Collectif Migrant.e.s Bienvenue 34 (5 avril 2019 à l’Anacrouse de Montpellier).
  • Présentation des résultats de ma thèse à la journée « Six heures pour les soins» en présence de Fréderic PIERRU, sociologue de la santé, Hervé BOKOBZA, psychiatre et fondateur du collectif des 39 et Éric FAVEREAU, journaliste à Libération (23 mars 2019 à la Carmagnole de Montpellier).
  • Présentation des résultats de ma thèse à l’« Instant Philo» organisé par le Centre d’éthique contemporaine du laboratoire Epsylon (EA 4556) (8 janvier 2019 au Black Sheep de Montpellier).

Responsabilités administratives

  • 2018 – 2019 :
    • Maurane CAUBERT : Accueil territorial des étrangers.
  • 2019 – 2020
    • Lola MARTIN : Politique municipale des restaurations scolaires.
    • Abdou Karim GUEYE : L’eco (monnaie) et le Sénégal.
    • Léola GENIEIS : « Me too », mondes anglophones et francophones.
    • Lise ZARCOS : Politique nationale culturelle sous André Malraux.
    • Julia ROMANO PELONERO : Politique sportive en Occitanie.
    • Lisa ROURE : Permanences d’accès aux soins de santé.
    • Coraline BOUREL : Privatisation de la SNCF.
    • Juliette CONESA : Féminisme et rapports sociaux de sexe.
    • Lucie KUBIAK : Politique nationale et taxe rose.
    • Simon THOUZELLIER : Politique nationale et addiction aux jeux vidéo.
    • Quentin JARNET : Politique territoriale et squats.
    • Emma LEFÈVRE : « JeSuisUnDesDeux » à Montpellier.
    • Arthur MARIE : Communication politique en temps de crise.
    • Adam AOUNI : Mise en œuvre de la T2A.
    • Nolwenn FOY : Hébergement des réfugiés en France.
  • 2020 – 2021 :
    • Meghan CLÉROT :  Éducation sexuelle en France.

Autres expériences

  • Colistière aux élections municipales de 2020 à Montpellier sur la liste de Clothilde OLLIER (tête de liste).
  • Candidate suppléante aux élections législatives de 2017 sur l’Hérault avec Stéphane VIDAL (titulaire).
  • Formation dispensée en droit des étrangers à Intercapa Solidarité (2013) et en droit de la sécurité sociale au Secours populaire français (avril 2014).
  • Bénévole à Médecins du Monde (6 mois, 2013), Intercapa Solidarité (2 ans, 2012-2013) et Handicap international (2 mois, 2008).
  • Stagiaire au GISTI (3 mois, 2011) et au Centre des droits de l’homme et de la femme (3 mois, 2010).
  • Salariée à ONG Conseil pour AIDES et Amnesty International (7 mois, 2011).