Courriel

Parcours professionnel

  • Depuis 2019 : Coordinateur de la Chaire Citoyenneté, Sciences-Po Saint-Germain-en-Laye.
  • 2015-2020: Research fellow, “Project on the Transnational History of the Far Right”, dirigé par le professeur Marlène Laruelle, Institute for European, Russian and Eurasian Studies (IERES), George Washington University.
  • 2018-2019 : Ingénieur de recherche, Centre européen de sociologie et de science politique, Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne.
  • 2017-2018 : Project researcher « The Far Right in Europe and Russia’s Role and Influence », Carnegie Council for Ethics in International Affairs (New York) – Foundation Open Society Institute.
  • De 2000 à 2015, enseignement à l’Université de Perpignan-Via Domitia (moniteur de recherches, ATER, chargé de cours).
  • 2006-2008 : chargé de recherches pour le programme du Mémorial du camp de Rivesaltes.

Diplômes

  • Doctorat, Histoire contemporaine, 2005.

Prix, distinctions et Coordination ou participation à des projets de recherche

  • Membre du Conseil scientifique sur les processus de radicalisation (COSPRAD).
  • Membre du comité de pilotage du programme VIORAMIL (Violences et radicalisations militantes en France) de l’Agence Nationale de la Recherche, dirigé par François Audigier (Université de Lorraine).
  • Membre du programme international 2011-2015 IDREA (Internationalisation des Droites Radicales. Europe Amériques) de la Maison des Sciences de l’Homme Lorraine, dirigé par le professeur Olivier Dard, Identités, Relations Internationales et Civilisations de l’Europe (IRICE, UMR 8138), Sorbonne Université.

Interactions avec l’environnement

  • Interventions médias régulières.
  • Animateur du site Fragments sur les Temps Présents.

Les 5 ouvrages les plus représentatifs

  • Nicolas Lebourg, Les Nazis ont-ils survécu ?, Paris, Seuil, 2019 (traduction en Anglais par Routledge, 2020).
  • Nicolas Lebourg et Isabelle Sommier dir., La Violence des marges politiques des années 1980 à nos jours, Paris, Riveneuve, 2017.
  • Jean-Yves Camus et Nicolas Lebourg, Les Droites extrêmes en Europe, Seuil, Paris, 2015 (traduction en Anglais par Harvard University Press, 2017, en Coréen par Hamul, 2017, en Espagnol par Capital intelectual, 2020).
  • Nicolas Lebourg et Abderahmen Moumen, Rivesaltes, Le Camp de la France de 1939 à nos jours, préface de Philippe Joutard, Trabucaire, Perpignan, 2015.
  • Nicolas Lebourg et Joseph Beauregard,  François Duprat, l’homme qui inventa le Front National, Denoël, Paris, 2012.

Les 5 articles les plus représentatifs

  • « La violence des étudiants extrémistes durant les années 1960 », Etudes, mai 2018, pp. 45-58.
  • « Espaces et violences de l’extrême droite radicale», Fanny Bugnon et d’Isabelle Lacroix dir., Les territoires de la violence politique en France(1962-2012), Paris, Riveneuve, 2017, pp. 41-68.
  • « Radiographie des populismes », Olivier de France et Marc Verzeroli dir., « L’ordre international face aux contestations démocratiques », La Revue internationale et stratégique n° 106, 2017, pp.73-80.
  • « Arriba Eurasia ? The difficult establishment of eurasianism in Spain », Marlène Laruelle dir., Eurasianism and european far right : reshaping the Europe-Russia relationship, Washington, Lexington books, 2015, pp. 125-142.
  • « Le Front national et la galaxie des extrêmes droites radicales », dans Sylvain Crépon, Alexandre Dézé , Nonna Mayer (dir.), Les faux-semblants du Front national. Sociologie d’un parti politique, Paris, Presses de Sciences Po, 2015, pp. 121-139.