Christophe ROUX

Courriel

Page personnelle

Tél: + 33 (0)4 92 15 71 28

Parcours professionnel

2000-2003 : allocataire de recherches auprès de l’École doctorale des Sciences juridiques, politiques, sociales et de gestion de l’Université Lille 2
2003-2005 : ATER à l’IEP de Lille
2006-2007 : post-doc à l’Université de Sienne (CIRCAP)
2007-2008 : post-doc au CNRS (CEPEL)
2008-2013 : maître de conférences en science politique à l’Université Montpellier 1, chercheur au CEPEL
2013- : professeur de science politique à l’Université Nice Sophia Antipolis, chercheur associé au CEPEL

Diplômes

Maîtrise science politique (Université Lille 2, 1998)
DEA politique comparée (Université Lille 2/IEP de Lille, 1999)
Doctorat en science politique (Université Lille 2) et en politique comparée et européenne (Università di Siena) (2005)
Lauréat du concours d’agrégation de science politique (2013)

Prix, distinctions et Coordination ou participation à des projets de recherche

Participation au project IntUne « Integrated and United. Citizenship in an Ever Closer Europe », 7ème PCRD, Università di Siena.

Responsabilités administratives, recherche et valorisation

Directeur du Département de science politique de l’Université Nice Sophia Antipolis ; membre élu ou nommé du Conseil de Gestion de l’UFR Droit et science politique, du Conseil de l’Equipe de Rercherche sur les Mutations de l’Europe et de ses Sociétés (ERMES) et du Conseil de l’Ecole doctorale DESPEG (Droit et Sciences Politiques, Economiques et de Gestion).
Vice-Président du Conference Group on Italian Politics & Society (CONGRIPS) de l’American Political Science Association (APSA)
General editor de Italian Politics & Society
Membre du comité de rédaction de Pôle Sud et de la Revue Internationale de Politique Comparée
Membre des Standing Groups on Regionalism and Federalism et South European Politics de l’ECPR.

Interactions avec l’environnement international

Chercheur invité ou visitant au Centre for the Study of Political Change (Università di Siena, mai 2009), au Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC / Instituto de Políticas y Bienes Públicos, Madrid, octobre 2010) et au Department of Government de l’Université du Texas à Austin (2ème semestre 2011).
Professeur invité à l’Université de Salamanque (2007, 2011) et à l’Université de Grenade (2010) ; enseignant à l’Université de Sienne et à l’IES Siena (2006-2007).

Les 5 ouvrages ou chapitres d’ouvrages les plus représentatifs

(2014), Corse française et Sardaigne italienne. Fragments périphériques de construction nationale, Paris, L’Harmattan.
(2011) « Radical Nationalism in Corsica », in Elias A. et Tronconi F. (eds), From Protest to Power. Autonomist Parties and the Challenges of Political Representation, Vienne, Braumüller, pp. 301-321.

Les 5 articles les plus représentatifs

(2014) « Forty Years of Political Science in Italy: A Few Comments on a Happy Anniversary », Italian Politics & Society, 74, Spring, pp. 53-65.Roux C. (dir.)
(2010) « Italy: Still a Pro-European, but not a Fully Europeanised Elite ? », South European Society & Politics, 15 (1), March, pp. 11-33 (avec L. Verzichelli).
(2009) « The Political Systems of Italian Regions Between State-Wide Logics and Increasing Differentiation », Modern Italy, 14 (2), May, pp. 151-166 (avec F. Tronconi).
(2008) « Italy’s Path to Federalism: Origins and Paradoxes », Journal of Modern Italian Studies, 13 (3), September, pp. 325-339.
Roux C avec N. Conti et F. Tronconi (eds) (2009), « Parties and Voters in Italy. The Challenges of Multi-Level Competition », Modern Italy, vol. 14, n° 1.