Nicolas LEBOURG

Courriel

Parcours professionnel

Research fellow, programme « History of fascism in Europe and Eurasia » dirigé par le professeur Marlène Laruelle, Institute for European, Russian and Eurasian Studies (IERES), George Washington University.
Depuis 2012, en charge du séminaire d’histoire politique et culturelle de la Haute Ecole d’Art (HEART).
De 2000 à 2015, enseignement à l’Université de Perpignan-Via Domitia (moniteur de recherches, ATER, chargé de cours).
2006-2008 : chargé de recherches pour le programme du Mémorial du camp de Rivesaltes.

Diplômes

Doctorat, Histoire contemporaine, 2005.

Prix, distinctions et Coordination ou participation à des projets de recherche

Membre de l’Observatoire des radicalités politiques (ORAP) de la Fondation Jean Jaurès.
Membre du programme international 2011-2015 IDREA (Internationalisation des Droites Radicales. Europe Amériques) de la Maison des Sciences de l’Homme Lorraine, dirigé par le professeur Olivier Dard, Identités, Relations Internationales et Civilisations de l’Europe (IRICE, UMR 8138), université Paris-Sorbonne.

Interactions avec l’environnement

Interventions médias régulières.
Chroniqueur à Slate (anciennement sur les sites du Nouvel observateur).
Animateur du site Fragments sur les Temps Présents (http://tempspresents.com)

Les 5 ouvrages les plus représentatifs

Jean-Yves Camus et Nicolas Lebourg, Les Droites extrêmes en Europe, Le Seuil, Paris, 2015.
Nicolas Lebourg et Abderahmen Moumen, Rivesaltes, Le Camp de la France de 1939 à nos jours, préface de Philippe Joutard, Trabucaire, Perpignan, 2015.
Jérôme Fourquet, Nicolas Lebourg et Sylvain Manternach, Perpignan, une ville avant le Front national ?, Fondation Jean Jaurès, Paris, 2014.
Nicolas Lebourg et Joseph Beauregard,  François Duprat, l’homme qui inventa le Front National, Denoël, Paris, 2012.
Nicolas Lebourg et Joseph Beauregard,  Dans l’Ombre des Le Pen. Une histoire des n°2 du Front National, Nouveau Monde, Paris, 2012.

Les articles les plus représentatifs

« De Jeune Europe au Front Européen de Libération : étude comparée des internationales nationalistes-révolutionnaires », Olivier Dard dir., Organisations, mouvements et partis des droites radicales au XXe siècle (Europe-Amériques), Peter Lang, Bern, 2016, pp.133-152.
« Arriba Eurasia ? The difficult establishment of eurasianism in Spain », Marlène Laruelle dir., Eurasianism and european far right : reshaping the Europe-Russia relationship, Washington, Lexington books, 2015, pp. 125-142.
« Le Front national et la galaxie des extrêmes droites radicales », dans Sylvain Crépon, Alexandre Dézé , Nonna Mayer (dir.), Les faux-semblants du Front national. Sociologie d’un parti politique, Paris, Presses de Sciences Po, 2015, pp. 121-139.
« Interpréter le fascisme : débats et perspectives », dans Christine Lavail et Manuelle Peloille dir., Fascismes ibériques ? Sources, définitions, pratiques, Presses de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, collection Regards n°18, 2014, pp. 19-37.
« font-size: medium »>« Anatomie de la violence « révolutionnaire » d’extrême droite, entre dynamique subversive et contre-révolution préventive (1962-1973) », Revue des Sciences sociales, n°46, décembre 2011, pp.36-43.