Mail

CV

Projet de thèse

« Le tournant vert du conservatisme européen ?
Contribution à l’étude de l’écologie conservatrice en France et au Royaume-Uni »
Thèse de science politique de Basile IMBERT sous la direction de M. ROUX Christophe (CEPEL)

Résumé : On assiste depuis quelques années en France, mais aussi dans d’autres pays européens, à un renouveau du conservatisme, que celui-ci soit dans la production d’idées, dans les partis politiques, dans les mobilisations sociales ou encore dans les rapports de force électoraux. En parallèle, la crise écologique qui s’annonce a conduit à l’affirmation de l’écologie politique jusque dans des conquêtes électorales récentes. Alors que l’écologie politique est traditionnellement
attachée à l’héritage culturel de la gauche libérale, ces dernières années ont pourtant été marquées par l’émergence d’une pensée écologique conservatrice dans le champ politique.
La proposition de thèse qu’on formule ici est une étude de la mobilisation de la question écologique par les partis conservateurs européens, à travers les exemples français et britanniques. Dans une approche à la convergence des champs intellectuels et partisans, il s’agira de mettre en lumière les
ressorts derrière l’émergence d’une écologie politique conservatrice, en l’étudiant sur le plan intellectuel mais aussi en dévoilant les stratégies des acteurs qui ont permis son affirmation récente dans les partis et mouvements conservateurs européens, désireux de rattraper leur potentiel retard programmatique en la matière.
Nous formulons dans cette étude l’hypothèse que la réappropriation de la question écologique par les partis conservateurs sert une stratégie de relégitimation de leur corpus programmatique traditionnel.