CV

Mail

Parcours professionnel

  • Depuis octobre 2019 : Doctorant allocataire en science politique, CEPEL – Université de Montpellier.
  • Thèse de doctorat en cours sous la direction de Christophe Roux, professeur de science politique, CEPEL – Université de Montpellier.

Projet de thèse

Titre provisoire : Les transformations contemporaines des politiques culturelles et linguistiques des régions françaises.

Ce projet de thèse vise à appréhender les transformations contemporaines des politiques publiques culturelles et linguistiques des régions françaises, à la lumière du temps long de la revendication régionaliste d’une part, et des récentes réformes administratives et territoriales d’autre part (actes de décentralisation, fusion des régions, processus de différenciation territoriale, etc.). À l’aide d’un outillage comparatiste et socio-historique, le projet de recherche explorera trois cas, tous marqués par des recompositions politiques et institutionnelles significatives ces dernières années : celui de la collectivité de Corse, celui de la région Grand Est ainsi que de la future collectivité européenne d’Alsace, et celui de la région Occitanie. L’objectif central de ce travail est d’explorer les conséquences concrètes de la mobilisation régionaliste en termes d’action publique en matière culturelle, linguistique, et de développement local. En vue de mieux comprendre les mécanismes qui régissent la production de programmes publics dans les secteurs où se concentrent ses revendications, l’enquête examine la façon dont les dynamiques du régionalisme et les autres forces politiques interagissent. À l’heure où le fait régional s’institutionnalise et alors que certains territoires sont traversés par des tensions entre centre et périphéries, ce projet de recherche inscrit l’analyse de l’action publique dans les secteurs considérés dans le jeu qui s’articule entre régionalisme comme idéologie politique et mobilisation électorale, régionalisation comme processus juridico-politique et gouvernance régionale comme mode de gouvernement au local de l’État.

Diplômes

  • 2019 : Master II recherche en science politique, parcours « Politique et action publique comparées », faculté de Droit et de Science politique, Université de Montpellier (mention TB, major de promotion).
  • 2018 : Diplôme de l’Institut d’Études Politiques de Toulouse (mention AB), diplôme de l’université Toulouse I – Capitole (diplôme de master II, mention B), diplôme de l’Alma Mater Studiorum – Università di Bologna (Laurea Magistrale, mention B).
  • 2013 : Baccalauréat, série ES, section européenne espagnol, lycée Las Cases, Lavaur (mention TB).