Emmanuelle REUNGOAT

Emmanuelle REUNGOAT2018-05-30T09:12:27+00:00

Courriel

 Academia

Researchgate

Publications

Tél: +33(0)4 34 43 28 47

Emmanuelle REUNGOAT

Parcours professionnel

Maîtresse de conférences en Science politique à l’Université de Montpellier depuis 2014

Diplômes

Docteure de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (2012)

Prix, distinctions et Coordination ou participation à des projets de recherche

Lauréate de l’accessit du Prix de thèse P. Pfimlin, Parlement Européen, Mai 2012

Membre du projet Baroc (2018)
Porteuse du projet Misha Jr « Territoires d’élection » (2014-2015)
Participation aux projets “RAGE: Hate speech and populist othering in Europe throught the racism, age, gender looking glass” et « E-engagement against violence in Europe », coord. française Université Paris 8 (2013-2014).
Participation au projet EACEA: “Youth Participation in Democratic Life.” London School of Economics (LSE), (2011-2012).

Responsabilités administratives, recherche et valorisation

Responsable de la Licence de science politique de l’Université de Montpellier (2014-2015)
Responsable du Master 2 Métiers du journalisme depuis 2015
Co-directrice du Département de science politique de l’UM depuis 2017
Organisation du Séminaire d’actualités de la recherche en science sociales du CEPEL, depuis 2015 

Enseignements à l’Université de Montpellier :

Sociologie des acteurs politiques, Licence 2
Mouvements sociaux et mobilisations, Licence 2
Histoire des féminismes, Licence 2
Histoire de la Construction Européenne, Licence 3
Les populismes en Europe, Licence 3
Institutions européennes, Master 1

Interactions avec l’environnement

Conférencière sur les lignes de recherche suivantes : les acteurs politiques et sociaux, la construction européenne et ses effets (citoyenneté européenne, euroscepticisme).
Publications diverses de diffusion :
– « Représenter les citoyens via les groupes d’intérêts : enjeux et lacunes d’un système communautaire routinisé », Savoir/Agir, décembre 2013, n° 16, p. 103-110.
– « Le Vote, les Partis politiques », Coordinations du mensuel Le Monde Dossier et Documents,
avril 2012.

Axes de recherche :

Intégration européenne, Européanisation, Résistances à l’Europe & « Euroscepticisme », Élections européennes.
Analyse des discours politiques
Partis politiques & action collective, militantisme, extrême droite.

Les 5 articles les plus représentatifs

Direction de numéros de revue :

(avec J. Pozzi), « Une histoire des « anti-européens » : Vingt ans de mobilisations souverainistes et alter-européennes en France (1992-2012), Les Cahiers d’Histoire Immédiate, 2015.

(avec C. Bouillaud), « Opposés dans la diversité. Les usages de l’opposition à l’Europe en France », Politique Européenne, 2014, Vol. 1, n° 43.
https://www.cairn.info/revue-politique-europeenne-2014-1-page-9.h

« The 2014 EP Election and French Oppositions to the EU since 1979: Evolution and Influence », in Mark N. Franklin & J. Hassing Nielsen, (Eds.), The Eurosceptic 2014 European Parliament Election. Second Order or Second Rate?, Palgrave, 2017, p. 17-36.
https://www.palgrave.com/la/book/9781137586957#aboutBook

« Modes de scrutins, financement des campagnes électorales et émergence des partis « eurosceptiques » dans les élections européennes en France », dans Libera M., Schirmann S., Wassenber B. (dir.), Abstentionnisme, euroscepticisme et anti-européisme dans les élections européennes de 1979 à nos jours, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, 2016.

« Mobilizing Europe in national competition: The case of the French Front National”, in special issue (N. Brack & N. Startin) “The times they are a changin’: Euroscepticism from the margins to the mainstream”, International Political Science Review, June 2015, 36 (3), p. 296-310.
https://journals.sagepub.com/doi/full/10.1177/0192512114568816

« Le Front national et l’union européenne, la radicalisation comme continuité », in S. Crepon, A. Dezé, N. Mayer, Les faux-semblants du Front national. Sociologie d’un parti politique, Presse de Science po, 2015.