CV anglais

Parcours professionnel

  • Doctorante en science politique sous contrat et chargée d’enseignement, à l’Université de Droit et Science politique de Montpellier depuis le mois d’octobre 2017. Ce doctorat a pour objet les politiques publiques éducatives et les inégalités territoriales. Thèse dirigée par Geneviève Zoïa, anthropologue, chercheuse au sein du laboratoire du CEPEL.

Projet de thèse

Résumé : Cette recherche de thèse a pour objectif de contribuer à la compréhension d’un système, celui de l’éducation en France, en appréhendant les spécificités des territoires sur lequel il se déploie. Il s’agit précisément d’aborder, par la focale resserrée d’un département, les problématiques révélées par un dispositif de  « mixité » engagé à l’échelle d’une ville en 2016. L’étude est menée auprès de différentes collectivités et groupes d’acteurs qui gravitent autour du processus de re-sectorisation scolaire dont l’objectif affiché est de « gagner en mixité ».

Mots clefs : inégalités territoriales – éducation – politiques publiques – dispositif

Enseignements

  • Sociologie du journalisme, M1, Faculté de Droit et Science Politique de Montpellier, 2019-2020.
  • Grands classiques de la sociologie, L2, Faculté de Droit et Science Politique de Montpellier, 2019-2020.
  • Méthodologie de recherche, M1, Faculté d’Education, 2018-2019.
  • Introduction à la science politique, L1, Faculté de Droit et Science Politique de Montpellier, 2018-2019.

Diplômes

  • 2017 : Master 2 bilingue Recherche « Action publique et politique comparées »,  Université de Montpellier, mention Bien.
  • 2016 : Licence & Master 1 de Science politique, Université de Montpellier, mention Assez Bien.
  • 2013 : Diplôme Universitaire Collège de Droit I, mention Bien.

Prix, et coordination ou participation à des projets de recherche

  • Le Prix du Conseil Régional 2017 du  Meilleur travail sur un sujet d’intérêt régional.
  • Elaboration et administration de questionnaires quantitatifs et qualitatifs – dans le cadre d’une étude sociologique sur la perception de la parité, d’une étude politique sur la stabilité du vote (sortie d’urne) ainsi que d’une étude marketing du MHSC (sortie de stade).